Des métiers d'ingénieur diversifiés

Nous avons demandé aux responsables des départements d’enseignement, des relations entreprises, des ENTPE Alumni (l’AITPE, l’association des anciens étudiants) de rédiger des fiches sur des métiers assurés par des jeunes diplômés en sortie d’école. Plus de 20 métiers sont décrits : les missions, les entreprises qui recrutent, les perspectives d’évolution et des conseils pour bien vous préparer.

Cette liste de fiches simplifiées n’est naturellement pas exhaustive. Elle sera prochainement complétée.

Etudiants, employeurs privé ou public, veuillez adresser vos remarques ou suggestions à aitpe@entpe.fr

        

Chargé de projets bâtiment/construction

Description du métier
Cet ingénieur est chargé de conduire des projets dans une unité bâtiment/construction, et de porter les politiques publiques en matière de bâtiment (éco-construction, sobriété énergétique des bâtiments, qualité des constructions etc.). Il assiste et conseille le maître d’ouvrage d’un projet de construction ou de rénovation/extension d’un bâtiment public (hôpital, collège/lycée, musée, tribunal, bureaux d’une administration …). L’activité s’étend sur les aspects techniques, financiers et administratifs depuis les études initiales  jusqu’à la réception des travaux en passant par la sélection du maître d’œuvre (architecte) et des entreprises après marchés publics , par une participation aux réunion s afférentes au projet (avancement des opérations, comité de pilotage des chantiers, comité de pilotage avec les différents financeurs, comité des utilisateurs). Il peut également apporter également une assistance à des collectivités territoriales ou à des établissements publics  pour l’émergence de projets de constructions neuves et de rénovations de bâtiments, ainsi que pour la mise en place de démarches de gestion de patrimoine.

Les employeurs
Les Directions Départementales des Territoires, les directions « Bâtiments » des grandes collectivités, des grandes entreprises et des grands établissements publics, les universités, les sociétés d’ingénierie et de conseils, les groupes hospitaliers, les sociétés publiques locales d’aménagements …

Evolutions possibles
La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel. En outre, le domaine du bâtiment comprend une large palette de métiers allant de l’expertise au management.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Bâtiment (voire aménagement et politiques urbaines), éventuellement associée à un double cursus en école d’architecture, institut d’urbanisme ou institut d’administration des entreprises.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire et civil

Ingénieur Chargés d’études en entreprises de travaux

Description du métier
L’ingénieur chargé d’études techniques a pour mission de produire, au sein d’une équipe projet, les études techniques relatives à son domaine de spécialité, dans le respect des objectifs de qualité, de coût et de délais préalablement définis, en veillant à la prise en compte des contraintes liées à l’environnement et les risques de toutes natures.

Il pilote et planifie l’intervention des techniciens intervenant dans sa spécialité. Il supervise et contrôle l’exécution d’études spécifiques confiées à des bureaux d’études sous-traitants. Il participe aux réunions d’avancement et de coordination et alerte le chef de projet de tout risque d’écart par rapport aux objectifs initiaux. Pendant les phases travaux, il contrôle les plans d’exécution, il assiste les responsables de travaux en leur fournissant les compléments d’informations techniques de sa spécialité et participe aux opérations de réception des ouvrages. Il organise la veille technologique dans sa spécialité, l’amélioration du niveau de productivité et l’optimisation de la charge interne

Les employeurs
Vous serez recruté par des entreprises du BTP pour travailler sur des projets de toutes natures et de toutes tailles

Evolutions possibles
Chef de projet pour des opérations importantes, comprenant l’encadrement d’ingénieurs débutants, conducteur de travaux, puis ensuite poste de management ou d’expertise.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Génie Civil ou Bâtiment

Concours d’entrée à l’ENTPE : Civil

Ingénieur Conducteur de Travaux

Description du métier
L’ingénieur conducteur de travaux a pour mission, de définir les moyens techniques, financiers et humains nécessaires à la réalisation d’un ouvrage et planifier les opérations de chantier, de la phase projet jusqu’à la livraison, dans le respect de la commande du maître d’ouvrage, des délais, des coûts, de la qualité, des règles de sécurité et des contraintes liées à l’environnement et les risques de toutes natures.

Il consulte et sélectionne les fournisseurs, sous-traitants et prestataires nécessaires à l’exécution du chantier et contrôle la conformité de leurs réalisations. Il supervise et contrôle l’exécution d’études spécifiques, de documents et de plans de détail confiés à des bureaux d’études. Il coordonne et planifie l’intervention des différents acteurs du chantier, notamment pour l’approvisionnement en matériel et matériaux, les emplacements d’engins et les zones de stockage. Il représente l’entreprise auprès du maître d’œuvre (architecte, société d’ingénierie) et du maître d’ouvrage (financeur du chantier et utilisateur d’l’ouvrage). Il organise la veille technologique, l’amélioration du niveau de productivité et l’optimisation de la charge interne.

Les employeurs
Vous serez recruté par des entreprises du BTP (Vinci, Bouygues, Eiffage, GTM, Colas,…) pour travailler sur des chantiers en France ou à l’international dans le bâtiment ou les travaux publics

Evolutions possibles
Responsable d’opération pour des chantiers importants, comprenant l’encadrement d’ingénieurs débutants …

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Génie Civil ou Bâtiment

Concours d’entrée à l’ENTPE : Civil

Ingénieur Structures/Ouvrages d’Art

Description du métier
Cet ingénieur est chargé de réaliser les calculs de structures nécessaires à l’édification  ou la rénovation d’un ouvrage dans les domaines du bâtiment ou du Génie Civil.

Au sein d’une équipe projet, il est chargé de mettre au point l’ossature de l’ouvrage et d’en assurer la stabilité, en prenant en compte des critères multiples, comme la nature des terrains et les matériaux utilisés. Il pilote et planifie l’intervention des techniciens intervenant dans sa spécialité. Il participe aux réunions d’avancement et de coordination et alerte le chef de projet de tout risque pouvant mettre en péril la stabilité de l’ouvrage. Pendant les phases travaux, il peut être amené à contrôler et vérifier les plans d’exécution réalisés par les entreprises et à participer aux opérations de réception des ouvrages. Il organise la veille technologique dans sa spécialité, l’amélioration du niveau de productivité et l’optimisation de la charge interne.

Les employeurs
Vous serez recruté par des bureaux d’études (Egis, Ingerop, Arcadis, SETEC…) ou par des entreprises (Vinci, Bouygues, Eiffage, Freyssinet,…) pour travailler sur des projets de toutes tailles, en France ou à l’international. Vous pouvez également travailler dans certains services spécialisés du ministère de l’écologie, des grandes collectivités territoriales ou de gestionnaires d’infrastructures où vous serez avant tout en position de maîtrise d’ouvrage.

Evolutions possibles
Un ingénieur structure est amené à se consacrer à des projets de plus en plus importants et/ou  de superviser plusieurs projets simultanés.

Cursus à suivre
A partir de la 2ème année, vous devrez suivre la Voie d’Approfondissement Génie Civil, éventuellement accompagné d’un master Génie Civil en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire et civil

Ingénieur Etude de Prix

Description du métier
L’ingénieur chargé d’études de prix a pour mission de produire, au sein d’une équipe projet, une évaluation du coût global d’un projet, dans le cadre d’une réponse de son entreprise à une consultation appel d’offres, en prenant en compte le coût des études, des travaux et des fournitures.

Après analyse de l’ensemble des documents produits par les bureaux d’études, les ingénieurs méthode et les ingénieurs structure,…, il définit les moyens nécessaires à la réalisation du projet, poste par poste et corps d’état par corps d’état, qu’il s’agisse des ressources humaines (nombre d’employés sur le chantier), du matériel (engins, grues, échafaudages, coffrages…) ou des fournitures, pour établir les fiches de prix. Il recherche et propose les solutions les plus économiques, dans le respect des obligations contractuelles liant l’entreprise et le maître d’ouvrage. Il constitue et tient à jour une base de données des prix constatés sur les chantiers réalisés par l’entreprise qui lui permettent d’ajuster au mieux les propositions de prix de l’entreprise aux réalités du marché.

Les employeurs
Vous serez recruté par des entreprises du BTP pour travailler sur des projets de toutes natures et de toutes tailles

Evolutions possibles
Ingénieur conducteur de travaux, encadrement d’ingénieurs débutants, fonctions commerciales puis postes de management ou d’expertise.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Génie Civil ou Bâtiment

Concours d’entrée à l’ENTPE : Civil

Ingénieur chargé d’études

Description du métier
L’ingénieur chargé d’études techniques a pour mission de produire, au sein d’une équipe projet, les études techniques relatives à son domaine de spécialité, dans le respect des objectifs de qualité, de coût et de délais préalablement définis. Il intervient à tous les niveaux d’études : avant-projets, projets, assistance à maîtrise d’ouvrage, OPC, assistance pour la réception des ouvrages. Il pilote et planifie l’intervention des techniciens intervenant dans sa spécialité. Il supervise et contrôle l’exécution d’études spécifiques confiées à des bureaux d’études sous-traitants. Il participe aux réunions d’avancement et de coordination et alerte le chef de projet de tout risque d’écart par rapport aux objectifs initiaux. Il veille, dans les études dont il a la charge, à la prise en compte des contraintes liées à l’environnement et aux risques de toutes natures. Il organise la veille technologique dans sa spécialité, l’amélioration du niveau de productivité et l’optimisation de la charge interne.

Les employeurs
Vous serez recruté par des sociétés d’ingénierie (Egis, Ingerop, Setec, Systra,Safège…) pour travailler sur des projets de toutes tailles, en France ou à l’international. Des services spécialisés en infrastructures et aménagement du ministère de l’écologie, des grandes collectivités territoriales, des établissements publics et des sociétés publiques locales proposent également de nombreux postes dans des spécialités variées.

Evolutions possibles
Perspective d’évolution de carrière : chef de projet ou chargé de la maîtrise d’œuvre pour des opérations importantes, comprenant l’encadrement d’ingénieurs débutants. Une orientation vers l’expertise est également possible. La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel.

Cursus à suivre
Quelle que soit la voie d’approfondissement choisie, il faudra être attentif aux attentes des recruteurs du domaine visé qui peuvent être en recherche de double cursus (master professionnel ou recherche, formations complémentaires) ou bien au contraire de parcours de stage procurant de premières expériences professionnelles.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire et civil

Chef de district routier

Description du métier
Il encadre et anime une unité de plusieurs dizaines d’agents (de 50 à plus de 100 agents). Il gère un réseau routier d’une centaine de kilomètre y compris le réseau autoroutier. Il est responsable de l’entretien, de l’exploitation et de la gestion de son réseau routier. A ce titre, il veille à la prise en compte de l’environnement dans l’entretien et l’exploitation du réseau. Il pilote la préparation et la réalisation des travaux d’entretien confiés à un prestataire. Il met en œuvre les politiques de sécurité et de relations à l’usager. Il assure régulièrement des astreintes pour la gestion des évènements : accidents, viabilité hivernale, etc Le chef de district est le représentant local de son employeur sur son secteur et l'interlocuteur privilégié auprès des nombreux partenaires locaux : services d'Etat (préfectures, directions départementales des Territoires, forces de l'ordre...), collectivités locales, élus, riverains, presse, etc.

Les employeurs :
Vous serez recruté par les Directions Interdépartementale des Routes qui sont des services déconcentrés du Ministère de l'Écologie responsables des routes (recrutement d’ingénieurs fonctionnaires). Des emplois similaires existent dans les collectivités territoriales (conseil généraux, communautés urbaine ou d’agglomération) pour leurs réseaux routiers. Les sociétés d’autoroutes emploient des ingénieurs expérimentés pour diriger leurs districts.

Evolutions possibles :
La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel. En outre, le domaine routes/infrastructures comprend une large palette de métiers allant de l’expertise au management.

Cursus à suivre :
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Génie Civil ou Transport - Exploitation et Infrastructure ou Transports et Territoires, éventuellement associée à un double cursus en IAE en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire et civil

Ingénieur d’Etudes Transports

Description du métier

L’ingénieur d’étude transports :
- Pilote et/ou réalise des études trafics/déplacements faisant ou non appel à la modélisation ;
- Participe et/ou pilote des études transversales, notamment dans le domaine de la connaissance des modes de transport durable en mettant en œuvre des compétences particulières (par exemple, informatiques telles que SIG, base de données ou programmation ou organisationnelle telle que pilotage des projets complexes).

Ses activités principales sont :
- le suivi en assistance à maîtrise d’ouvrage de réalisation de modèles multimodaux de déplacement sur les agglomérations stratégiques de la zone d’action ;
- le soutien technique et méthodologique aux assistants et chargés d’études pour les affaires concernant la modélisation urbaine ;
- la réalisation d’études ou le suivi d’études de déplacements pour des projets d’infrastructures ou d’urbanisme stratégiques en lien avec les équipes effectuant de la modélisation interurbaine ;
- la veille sur la méthodologie de la modélisation des déplacements, la participation à des études méthodologiques ;
- le pilotage ou la réalisation d’études méthodologiques sur les thématiques de l’analyse des modes alternatifs à la voiture solo ;
- le pilotage ou réalisation d’études méthodologiques sur la modélisation et l’évaluation de mesures de régulation de trafic ;
- la conduite de projet sur des études complexes faisant intervenir plusieurs compétences ;
- la participation à des études locales ou méthodologiques en mettant en œuvre des compétences techniques spécifiques (SIG, bases de données et/ou recueil de données par exemple).

Les employeurs
Vous serez recruté par des sociétés d’ingénierie, des collectivités locales ou des services de l’Etat.

Evolutions possibles
La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel. En outre, le domaine des services de transports offre une large palette de métiers souvent tournée vers l’expertise ou bien le management.

Cursus à suivre
Il convient de choisir une voie d’approfondissements Transports à partir de la 2éme année. Un master « professionnel » ou « recherche » suivie d’une année de formation complémentaire dans le domaine des transports sera naturellement différenciant sur le marché de l’emploi.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Civil et fonctionnaire

Ingénieur Projet Transports

Description du métier

L’ingénieur de projet de maîtrise d’ouvrage d’infrastructures de Transports :
- définit, conçoit et pilote les projets de Maitrise d’Ouvrage, de l’émergence du projet/définition du programme de l’opération, à sa réalisation ;
- veille à l’avancement de l’opération/projet (ou du programme d’opérations lorsque plusieurs opérations sont regroupées) dans le respect de sa consistance, des coûts et des délais ;
- choisit et suit des prestations en maîtrise d’ouvrage directe ou mandatée ;
- représente le projet et ses intérêts auprès des partenaires internes et externes dans une posture de concertation.

Les employeurs
Vous serez recruté par des entreprises publiques telles que Réseau ferré de France, Voies Navigables de France, des services de l’Etat ou des Collectivités.

Evolutions possibles
La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel. En outre, le domaine des services de transports offre une large palette de métiers souvent tournée vers l’expertise ou bien le management.

Cursus à suivre
Il convient de choisir une voie d’approfondissements Transports à partir de la 2éme année. Un master « professionnel » ou « recherche » suivie d’une année de formation complémentaire dans le domaine des transports sera naturellement différenciant sur le marché de l’emploi.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Civil et fonctionnaire

Ingénieur Marketing/Chef de produits

Ce métier est spécifique aux entreprises de transports collectifs urbains de passagers.

Description du métier
L’ingénieur Marketing/ Chef de Produit a la responsabilité globale de pilotage Marketing des modes Tramway et Bus du réseau de transport urbain de passagers dans une agglomération.

Ceci recouvre plusieurs missions :
- Finalisation de la conception du réseau bus qui sera mis en service, en lien avec la Direction Marketing Groupe, les équipes locales d'Exploitation, l'Agglomération Autorité Organisatrice et les Communes.
- Définition et coordination des mesures d'accompagnement associées à la mise en service du nouveau réseau.
- Participation à la conception des actions commerciales de lancement du nouveau réseau, en lien avec les équipes opérationnelles de communication, information clientèle et action commerciale.
- Analyse des performances commerciales et économiques du nouveau réseau après sa mise en place et recueil de l'ensemble des remontées, internes et externes, quantitatives et qualitatives, relatives à celui-ci.
- Établissement de tableaux de bord de suivi à destination du Comité de Direction.
- Pilotage de l'amélioration continue de l'offre de transport, en ce qui concerne les modes Tramway et Bus.

Le Chef de Produit aura également la responsabilité de réalisation d'un programme d'enquêtes lui permettant la bonne réalisation de ses missions. Il lui sera aussi confié le pilotage d'enquêtes plus générales visant à disposer d'une connaissance précise et prospective des pratiques de mobilité sur le territoire considéré, ainsi qu'à alimenter la connaissance Marketing du groupe.

Les employeurs
Vous serez recruté par des entreprises d’exploitation de services de transports urbains (VEOLIA-TRANSDEV, KEOLIS, RATP, …) pour travailler dans différentes agglomérations en France ou à l’étranger.

Evolutions possibles
Responsable de filiale

Cursus à suivre
Il convient de choisir la voie d’approfondissements transports en 2éme année et le master professionnel « TURP » en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Civil

Chef d’un PC gestion de trafic

Description du métier
Il met en œuvre la politique de gestion de trafic et d’information routière. Il pilote de manière opérationnelle le PC gestion de trafic. Le chargé de PC gestion de trafic manage une équipe avec des contraintes horaires fortes. Il définit les missions précises des opérateurs de gestion de trafic, assure leur formation et organise le travail des équipes et leur suivi. Il participe à l’élaboration des plans de gestions du trafic (congestion récurrente, saisonnière ou suite à travaux), à la politique de gestion du trafic. Il applique les plans de gestion du trafic, gère le trafic et l’information en temps réel et participe à la gestion des crises « routières ». De plus, il assure la maîtrise d’œuvre des projets des systèmes d’information et  d’équipements dynamiques (Panneaux à Messages Variable, système de détection automatiques d’incidents, système d’aide à la gestion du trafic …).

Les employeurs
Vous serez recruté par les Directions Interdépartementale des Routes qui sont des services du Ministère de l'Écologie, responsables des routes ou par les centres régionaux d’informations et de circulation routière (CRICR = Bison futé). Les collectivités locales ou les sociétés d’autoroutes emploient des ingénieurs expérimentés pour diriger le PC de Gestion du trafic.

Evolutions possibles
La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel. En outre, le domaine routes/infrastructures comprend une large palette de métiers allant de l’expertise au management.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Génie Civil ou Transport - Exploitation Infrastructure ou Transports et Territoires, éventuellement associée à un double cursus en master en 3A

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire et civil

Chargé de la politique locale de l’habitat

Description du métier
Il contribue à définir les enjeux locaux de l’Etat dans le domaine de l’habitat, met en œuvre les politiques locales et sociales de l’habitat et assure la cohérence des intervenions sur les territoires au titre des différentes politiques publiques conduites. Le chargé de la politique locale de l’habitat contribue à la définition et au cadrage de la politique de l’habitat. Il décline les objectifs de la programmation des aides financières en faveur du parc de logements publics et privés. Il met en œuvre les politiques locales et sociales de l’habitat, et assure la cohérence des interventions entre les différents champs des politiques de l’habitat et entre les territoires du département. Il participe à l’élaboration d’une stratégie d’études et à la mise en œuvre de dispositifs d’observation. Enfin, il participe aux négociations avec les collectivités locales.

Les employeurs
Directions Départementales des Territoires, Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement.

Evolutions possibles
 La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Aménagement et politiques urbaines, éventuellement associée à un double cursus en institut d’urbanisme en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire

Chef d’une unité territoriale de navigation

Description du métier
Cet ingénieur met en œuvre les politiques publiques liées à la gestion, à l’exploitation et à la maintenance du domaine public fluvial. Il encadre et anime une équipe de plusieurs dizaines d’agents. Il pilote, à l’échelle d’un itinéraire, l’adaptation aux enjeux et aux contextes locaux des politiques de l’établissement public Voies Navigables de France (VNF) et de l’Etat. Il met en œuvre les politiques de développement de la voie d’eau et de sauvegarde de l’environnement en liaison avec les acteurs locaux (collectivités, chambres de commerces et d’industrie notamment). En terme de méthode et d’organisation du travail, il élabore des objectifs et des indicateurs de suivi, et organise la synthèse et la présentation du bilan des activités. De plus, il pilote l’organisation de l’exploitation et de la maintenance en assurant la sécurité de l’infrastructure et des agents. Enfin, il représente l’administration auprès des partenaires du secteurs et participe à l’animation des partenariats : professionnels de la voie d’eau, collectivités, usagers, etc.

Les employeurs
L’établissement public Voies Navigables de France (VNF)

Evolutions possibles
La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement – gestion des cours d’eau et du littoral, éventuellement associée à un master "environnement" en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire

Chargé de la protection de la biodiversité

Description du métier
Il contribue à la mise en place et au suivi des plans de restauration et de conservation des espèces, à la mise en œuvre des procédures de conservation des espèces ainsi qu’à la lutte contre les espèces invasives. Il participe à la conception et au pilotage des de travaux d’ingénierie écologique (milieux et/ou espèces). Le chargé de protection de la biodiversité met en place et suit les plans de gestion des espaces protégés terrestres ou marins (réserves naturelles, Natura 2000, trame verte et bleue …) ainsi que les outils financiers adaptés dont il assure l’instruction des dossiers techniques. Ce métier conduit à être en relation avec de multiples acteurs : Préfecture, services de l’Etat (DREAL, DDT), Conseil Général, Agence de l’Eau, Conseil Régional, Conservatoire du littoral, sociétés d’ingénierie, associations naturalistes, fédérations des chasseurs et des pêcheurs, communes et leurs regroupements et, le cas échéant, les parcs naturels nationaux ou régionaux …

Les employeurs
Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), Directions Départementales des Territoires (DDT) pour la fiche décrite ci-dessus.

De nombreux métiers voisins existent au sein de la plupart des acteurs listés ci-dessus, qui peuvent recruter sur la filière civile en particulier les collectivités locales.

Evolutions possibles
La formation initiale à l’ENTPE complétée par un cursus complémentaire permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement éventuellement associée à un master dans une spécialité environnement en 3A. Une formation complémentaire de spécialisation après l’obtention du diplôme d’ingénieur et, parfois, un doctorat sont nécessaires pour certains employeurs.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire ou civil

Responsable d’une unité Risques Naturels et technologiques

Description du métier
Cet ingénieur va être en prise sur les risques naturels majeurs (avalanche, feux de forêt, inondation, mouvement de terrain, cyclone, tempête, séisme et éruption volcanique) et sur  les risques technologiques (industriel, nucléaire, biologique, rupture de barrage...) présents sur le territoire de département.

Information, résilience, communication, plan de prévention, réduction de la vulnérabilité, aléas, animation, retour d’expérience, gestion de crise …, tels sont les maître-mots  qui jalonneront le quotidien d’un responsable de unité risques. Confronté à de nombreux acteurs ayant une lecture différente des enjeux (sécuritaire, économique, sociaux, environnementaux …), ce poste demande de bonnes capacités de négociation et de pédagogie alliées à un gout pour l’analyse des territoires et de leurs jeux d’acteurs.

Les employeurs
Les directions départementales des territoires.

Evolutions possibles
De nombreux métiers, plus ou moins spécialisés, existent dans le domaine des risques (qui est au croisement de très nombreuses politiques publiques) au sein du ministère de l’écologie. La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement – Risques, pollutions et  nuisances, éventuellement associée à un master «risques» en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire

Ingénieur Prévisionniste de crues

Description du métier
Ce métier comprend deux facettes principales.

La surveillance de la situation hydro-météorologique permet à l’aide d’outils de traitements d’établir les informations de vigilance et de prévision des crues en temps réel. En situation de crise, le prévisionniste est en relation directe avec les services de Météo-France, de la sécurité civile voire des médias.

La production de connaissances et d’études hydrologiques et de modélisation est indispensable pour l’amélioration de prévision des crues. Ce volet comprend également une composante de conseil technique et d’expertise en hydrologie et hydraulique et la participation à des réseaux professionnels (milieu universitaire et grandes écoles, les laboratoires, les sociétés d’ingénierie …)

Ce métier nécessite un bon esprit de synthèse pour coordonner les informations météo et hydrologiques ainsi qu’une capacité d’argumentation et de décision rapide.

Les employeurs
Les services de prévision des crues (services du ministère de l’écologie) ainsi que le SHAPI (Service Central d’Hydrométéorologie et d’Appui à la Prévision des Inondations)

Evolutions possibles
La formation initiale à l’ENTPE permet d’inscrire un tel poste dans une large gamme de parcours professionnel. En outre, le domaine des risques offre une large palette de métiers souvent tournée vers l’expertise.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement – gestion des cours d’eau et du littoral, éventuellement associée à un master « environnement » en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire

Ingénieur Sites et Sols pollués

Description du métier
L’ingénieur sites et sols pollués apporte son expertise en matière de pollution des sols et des eaux souterraines sur d’anciens sites industriels. Il exploite les données historiques et celles provenant des investigations de terrain, évalue les risques sanitaires et environnementaux et propose des techniques de dépollution pour opérer la réhabilitation conformément à la réglementation en vigueur.

Les employeurs
Sociétés d’ingénierie et de conseil en environnement, cabinets d’experts spécialistes en risques industriels, promoteurs immobiliers, sociétés d’aménagement, services du Réseau Scientifique et Technique du ministère de l’environnement, établissements publics (BRGM, Ineris, CSTB, …), entreprises de dépollution

Evolutions possibles
Le métier s’apprend sur le terrain dans un premier temps (études d’investigation, forages et carottages, installation de piézomètres, prélèvements et mesures), puis l’ingénieur expérimenté peut piloter un projet de dépollution et encadrer une équipe.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement – Risques, pollutions et  nuisances, éventuellement associée à un master « Sciences de l’Environnement Industriel et Urbain » en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : civil ou fonctionnaire

Ingénieur hydraulicien

Description du métier
L’ingénieur hydraulicien réalise les études techniques (calcul de lignes d’eau et d’hydrogrammes de crues, détermination des hauteurs d’eau, des vitesses et des débits, des surfaces d’immersion, du débit solide, …) permettant de dimensionner des ouvrages hydrauliques maritimes ou fluviaux dans le cadre d’aménagements (barrages, digues, seuils, écluses, recalibrages, ports, …) ou pour la prévention et l’atténuation des risques d’inondation ou de submersion marine.

Les employeurs
Sociétés d’ingénierie généralistes ou spécialisées, collectivités territoriales, agences de l’eau, sociétés d’aménagement de fleuves (Compagnie Nationale du Rhône, Compagnie du Bas Rhône et du Languedoc, Société du Canal de Provence, …), sociétés d’exploitation d’ouvrages (EDF, …), ports autonomes.

Evolutions possibles
Avec l’expérience, il est possible d’évoluer vers : ingénieur sénior, expert reconnu au niveau international et responsable de projets.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement – Gestion des cours d’eau et du littoral, éventuellement associée à un master « Mécanique des Fluides » en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : civil ou fonctionnaire

Ingénieur d’études Environnement et Aménagement

Description du métier
L’ingénieur d’études en environnement et aménagement rassemble les éléments de connaissance, élabore un diagnostic, évalue les enjeux et suit les effets des politiques ou des projets sur l’environnement. Il réalise des expertises environnementales ou rédige des études d’impacts sur des projets d’aménagement, d’urbanisme ou d’infrastructures, dans le cadre de dossiers d’autorisation réglementaire, prépare la prise de décision et émet des recommandations pour préserver la qualité de l’environnement. Il fait également de la veille réglementaire et technique sur le domaine Environnement.

Les employeurs
Collectivités territoriales, sociétés de conseil en environnement, sociétés d’ingénierie, bureaux de contrôle, associations, services du Réseau Scientifique et Technique du Ministère de l’Environnement, établissements publics (BRGM, Ineris, CSTB, …).

Evolutions possibles
Le métier évolue en fonction du droit de l’Environnement. L’activité peut évoluer vers des études plus spécialisées sur certains types d’aménagements et une activité d’ingénieur conseil en Environnement.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement – Risques, pollutions et  nuisances, éventuellement associée à un master « Sciences de l’Environnement Industriel et Urbain » en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : civil ou fonctionnaire

Ingénieur conseil en Environnement

Description du métier
L’ingénieur conseil en environnement conseille et assiste les entreprises et les collectivités locales sur des projets liés à l’environnement et au développement durable. Il réalise des missions d’audit, d’étude, de projet, d’exécution et d’expertise sur des thèmes spécialisés (traitement des déchets, eau, protection des milieux naturels, prévention des risques industriels…).
Il s’agit de rédiger les documents d’études (dossier d’autorisation d’installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), études d’impact, évaluations environnementales…), proposer des solutions techniques et des recommandations au client afin de répondre au cahier des charges du client, développer des solutions innovantes, estimer le coût financier de la mission à partir des données reçues par les différents experts.

Les employeurs
Sociétés d’ingénierie généralistes ou spécialisées, bureaux d’études techniques, sociétés de conseil en environnement (management, organisation, maîtrise des risques…). Ce métier s’exerce aussi en libéral.

Evolutions possibles
Le métier évolue en fonction de la réglementation (code de l’environnement, du travail, de la sécurité sociale, ICPE, bilan carbone, management HSQE…). L’ingénieur conseil commence par un travail de chargé d’études environnement pour acquérir progressivement expérience et autonomie.

Cursus à suivre
Il est recommandé de choisir à partir de la 2A la voie d’approfondissement Environnement – Risques, pollutions et  nuisances, éventuellement associée à un master « Sciences de l’Environnement Industriel et Urbain » en 3A.

Concours d’entrée à l’ENTPE : civil

Ingénieur recherche & développement

Description du métier
L'ingénieur R&D prend part à la conception et au développement de nouveaux modèles, méthodes produits ou services ou dans le cadre d'un projet d'innovation. Une variabilité certaine de ce métier existe, fonction du domaine d’activité, la taille du projet et le type d’employeur.

Les principaux dénominateurs communs de cette profession scientifiques et technique sont :
- Analyse et compréhension des besoins ;
- Traduction des besoins fonctionnels en cahier des charges, définition du (des) livrable(s) ;
- La conception et développement du produit, services, modèle ou méthodes ;
- Phase de tests, analyse des résultats et validation du (des) livrable(s) ;
- Soutien au lancement du service, produits et/ou accompagnements des utilisateurs du modèle, de la méthode.

L'ingénieur R&D a souvent avoir des activités de veille (veille brevets et technologique, concurrentielle). Ce métier met en contact direct et régulier avec les commanditaires et les utilisateurs finaux, ou leurs représentants.

Dans le secteur public, l’ingénieur R&D participe à l’élaboration de normes et/ou de guide techniques (règles de l’art).

Les employeurs
Le réseau scientifique et technique du ministère de l’écologie, les services R&D des entreprises des constructions (Vinci, Eiffage, …) ou de sociétés d’ingénierie, les directions scientifiques et techniques de certains établissements publics (CSTB, ADEME, BRGM …)

Evolutions possibles
Un tel poste peut s’inscrire dans une large gamme de parcours professionnel.

Cursus à suivre
Quelle que soit la voie d’approfondissement, un master recherche en 3A suivi d’une année de spécialisation complémentaire ou d’une thèse est très conseillé.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire et civil

Chercheur

Description du métier
Etre chercheur dans les domaines de l’aménagement durable des territoires, c’est innover en croisant les dimensions techniques à mettre en œuvre et les dimensions sociales et humaines (relatives aux acteurs impliqués). Innover, c’est produire des connaissances scientifiques, valoriser les résultats, diffuser l'information scientifique et former par la recherche. Pour mener à bien ces missions, le chercheur réalise, dans son laboratoire ou sur le terrain, et en fonction du domaine dans lequel il travaille et des techniques qu'il utilise, des activités très diversifiées. Il définit des sujets de recherche, élabore des protocoles ou des méthodes, réalise des expériences, mène des enquêtes, analyse et interprète les résultats, rédige et publie des articles, participe et intervient dans des colloques et séminaires... A côté de ces activités centrées sur la production scientifique, le chercheur participe également à la formation des doctorants et peut dispenser un enseignement universitaire. Au fil de sa carrière, il est souvent conduit à encadrer des équipes, prendre la direction de projets scientifiques et participer à l'administration de la recherche. Il peut également être amené à déposer des licences et des brevets, apporter ses compétences à une entreprise existante, voire à créer sa propre entreprise. Il peut aussi apporter son expertise aux pouvoirs publics et éclairer le débat public.

Les employeurs
Laboratoire de recherche des grandes écoles et des universités en France ou à l’étranger, organismes de recherche (CNRS …), service recherche et développement des grandes entreprises (Eiffage …), services d’expertise et de consulting en entreprises ou en collectivités, services de prospective et de réflexion stratégique d’organismes publics et parapublics.

Evolutions possibles
Après au moins 10 ans de carrière comme chercheur, il est possible d’obtenir une Habilitation à Diriger les Recherches, diplôme permettant d’être directeur de thèse (pour des doctorants).

Cursus à suivre :
Quelle que soit la voie d’approfondissement, il faut suivre un master recherche en 3ème année et ensuite faire une thèse dans un laboratoire de recherche de l’école ou toute autre structure académique habilitée.

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire et civil

Conseiller spécialisé d’ambassade / fonctionnaire dans une institution internationale

Description du métier
Ces métiers ne sont pas accessibles en sortie d’école mais uniquement après un ou deux postes permettant d’acquérir compétences et expertise.

Le conseiller spécialisé d’ambassade conseille le chef de la mission diplomatique dans un ou plusieurs domaines de compétences du ministère (écologie, énergie, transports, développement durable, infrastructures…). Il développe et anime le réseau local, développe des programmes de coopération et d’échange d’informations avec le pays, et promeut la convergence des positions. De plus, il contribue à l’élaboration des politiques et participe aux négociations avec le pays. Il organise et suit les visites des autorités françaises et répond à leurs demandes. Enfin, il constitue des dossiers techniques, diffuse l’information et le conseil dans le pays, aide à la présence française et à l’exportation des entreprises françaises.

Les organisations internationales, aux missions très diverses, offrent essentiellement des postes d’experts, qui sont accessibles à des fonctionnaires de leur pays membres.

Les employeurs
Ministère des Affaires Etrangères, Commission Européenne, Banque Mondiale, ONU …

Evolutions possibles
Une expérience à l’international est un atout quel que soit son projet de carrière.

Cursus à suivre
Quelle que soit la voie d’approfondissement, la réalisation de stages à l’étranger, le suivi de double cursus ou diplômes, la maîtrise de l’anglais et d’une autre langue étrangère ainsi qu’une ouverture à l’interculturel sont des éléments précieux pour maximiser ses chances de recrutement (concurrence importante).

Concours d’entrée à l’ENTPE : Fonctionnaire

 
ENTPE L'école des ingénieurs de l'aménagement
durable des territoires

3, rue Maurice Audin
69518 VAULX EN VELIN (France)

INFORMATIONS

+33 (0)4 72 04 70 70

Foire aux questions
Membre de l'université de Lyon